États généraux de l'emploi à domicile

États généraux de l'emploi à domicile -

Temoignages et paroles d’acteurs de l’emploi à domicile

guillotel

23/10/2014

Sabrina Guillotel, particulier employeur d’une assistante maternelle

Est-ce que cela a été facile pour vous de recruter votre assistante maternelle ?

Non, ça n’a pas été simple parce que je pensais vraiment que mes filles auraient pu aller à la crèche. On vous transmet une liste d’assistantes maternelles, vous ne les connaissez pas. Ce sont des choses qui doivent se faire très rapidement, parce qu’en terme d’échéance il faut reprendre le travail. J’ai donc fait au plus pratique, celle qui habitait au plus proche de chez moi. Même si on n’a pas beaucoup de contacts, on prend sur soi, on se dit qu’elle est assistante maternelle agréée, qu’elle a déjà 2-3 enfants à la maison et qu’elle n’est pas là pour rien donc on lui fait confiance, on y va et après c’est l’expérience vécue qui fait qu’on y retire un bilan positif ou négatif.

De quoi auriez-vous eu besoin en tant que particulier employeur ?

Un vrai accompagnement, un vrai suivi mais pas que des structures qui sont implantées localement parce que c’est très compliqué. C’est l’administration, ils vous envoient de droite à gauche, on y comprend rien, on n’est pas aidés, ce sont toujours des grandes lignes, c’est très compliqué.

Vous auriez aimé une information, dès le départ, très claire, sur l’emploi à domicile ?

Je dirais même au moment où on attend un enfant. On doit s’inscrire dès le 7ème mois de grossesse, on n’a aucune garantie d’avoir une place en crèche. C’est à ce moment là qu’il faudrait nous dire : – on ne vous garanti pas la place à la crèche, mais il y a cette alternative là. Cela ne s’est pas mis en place et c’est dommage. Il n’y a aucune anticipation et on devrait anticiper pour le confort du parent et de l’enfant. Pour moi, de ma propre expérience avec l’assistante maternelle agréée, je n’avais pas de confort, l’enfant l’a ressenti, j’étais fatiguée. C’est prenant d’être sous contrat, en sachant qu’on paye en plus, c’est vraiment très compliqué, ça a été très dur. J’ai eu 6 mois de souffrance, ça n’a été que 6 mois, mais ça a été très dur.